Une ville verte des pieds à la tête

Des subventions pour un an de Toits verts à Lausanne

Avec les slogans suivants, incluant des jeux de mots fortement imagées tels que “Une ville verte jusqu’au bout des Toits” et “au diable les Toitures plates qui font grise mine de dans le paysage urbain!” la ville de Lausanne (partie francophone de la Suisse au bord du lac Léman) a lancé début mars 2015 sa campagne de subventions en faveur des toits verts.

Toits verts lausanne

La gestion des espaces verts à Lausanne

Lausanne – ville suisse au bord du lac Léman et à proximité des Alpes

Durant les années ’90 la ville de Lausanne a commencé à changer sa façon de gérer les espaces verts. Auparavant les parcs et autres espaces verts étaient gérés de façon intensive mais la ville a lentement pris le chemin d’une approche plus naturelle.

Le potentiel de toit verts à Lausanne

Avec environ 3000 toits plats Lausanne possède un énorme potentiel pour améliorer l’infrastructure verte de la ville. En végétalisant ces surfaces grises elle pourrait créer environ 1 million de m2 d’espace pour la biodiversité urbaine.

Une politique volontariste

Aujourd’hui, la Ville prend les devants afin de promouvoir les toits verts en installant de la végétation extensive sur les bâtiments appartenant à la Ville. Mais elle encourage également les entreprises et les particuliers à végétaliser les toits. Elle a publié un guide qui fournit des recommandations et des lignes directives pour les architectes et les entrepreneurs afin de les sensibiliser dans la mise en oeuvre de toits végétalisés au-delà de ceux appartenant à la municipalité.

Lorsque de nouveaux développements urbains sont proposées, la ville fait régulièrement des toits verts une condition pour l’obtention des permis – et ce par des règlements d’urbanisme (PPA, PQ). Ce règlement couvre la nécessité de compenser la perte d’espaces verts et perméables en milieu urbain.

Un guide de recommandations pour architectes et entrepreneurs, ainsi que le lancement d’un programme de subventions. Dans le cas de nouvelles constructions la ville impose également déjà régulièrement les toits verts dans ses règlements d’urbanisme (PPA, PQ) en guise de compensation écologique à la perte d’espaces verts et de terrains perméables.

Toits verts - Lausanne
Un premier toit vert après rénovation à Lausanne – déjà aux normes des nouvelles exigences (source: Aino Adriaens, 2013).

 

 

Un coup de pouce financier pour les toits verts à Lausanne

Afin de motiver le secteur privé à végétaliser les toits lors de rénovations ou de nouvelles constructions, Lausanne a lancé un projet pilote visant à soutenir financièrement ces initiatives, suivant ainsi l’exemple de Bâle. Cette ville du nord de la Suisse a initié deux campagnes de subventions au début des années 90 qui ont fini par convaincre les deux parties, les professionnels de la construction d’un côté et les propriétaires de l’autre, que les toits verts étaient non seulement concevables mais aussi souhaitables ! Cela a conduit à plus de 250 nouveaux toits verts au cours de la campagne et fut un énorme coup de pouce pour la ville. Lausanne espère aujourd’hui avoir le même effet et ouvrir ainsi une voie verte dans la partie francophone de la Suisse.

Pour pouvoir obtenir cette subvention de la ville de Lausanne les propriétaires et entreprises doivent répondre à un certain nombre d’exigences.

Le facteur de qualité environnementale des toits verts, qui englobe:

  • le choix des plantes
  • la mise en place des plantes – ensemencement et plantes en godets
  • la profondeur de substrat
  • les caractéristiques du substrat
  • des facteurs additionnels pour la biodiversité – pierres, mares temporaires, tas de bois, etc.

La plupart de ces facteurs sont inclus et décrits en détail dans la « Nouvelle norme Suisse des toits verts » que l’industrie des toits verts suisse à publié il y a quelques années – norme SIA 312 “Les toits verts”.

Lorsque des panneaux photovoltaïques sont combinés avec des toits verts les facteurs de qualité environnementale devraient être inclus.

lausanne Toits verts, panneaux photovoltaïques

Cette campagne, ainsi que les conseils et recommandations, devraient conduire à un essor de la nature et de ce fait de la qualité de vie dans cette ville des bords du Léman.

Share Button

Nouvelles

Sur les toits verts de Bâle

Sur les toits verts de Bâle

Une prairie qui ondule sous le vent… et dessous, le vacarme d’une grande gare : nous sommes à Bâle, capitale mondiale des toits végétalisés. Isolant contre le chaud et le froid, durable, encourageant la biodiversité, la végétalisation y est obligatoire pour tout nouveau toit plat, et ça donne des idées en Suisse Romande. Lire la suite

Réinventer Paris

Réinventer Paris

“Réinventer Paris” est l’appel à projets pour un programme architectural innovant initié par Anne Hildago (maire socialiste de Paris) à l’automne 2014 qui ne manque pas d’ambition. Lire la suite

Une ville verte des pieds à la tête

Une ville verte des pieds à la tête

Afin de motiver le secteur privé à végétaliser les toits lors de rénovations ou de nouvelles constructions, Lausanne a lancé un projet pilote visant à soutenir financièrement ces initiatives, suivant ainsi l’exemple de Bâle. Lire la suite